Vélo 2000

Grand-Prix Saint-Calixte 2017

Grand-Prix Saint-Calixte 2017

Par Vélo 2000

13 juillet 2017

Grand-Prix Saint-Calixte 2017

L’an passé, la municipalité Saint-Calixte de la région de Lanaudière était l’hôte des championnats canadiens Maîtres 2016. Ces derniers ayant lieu dans l’ouest canadiens cette année, le GP Saint-Calixte 2017 était donc de retour dans le calendrier de course québécois au grand plaisir des coureurs.

Le parcours de 16 km au tour dans la région vallonnée de Saint-Calixte est caractérisé par deux bonnes côtes, avec des passages atteignant les 15%, intercaléesd’un faux-plat montant. Le parcours comprend également une belle descente rapide et de nombreuses sections de plat ondulant, de quoi satisfaire les grimpeurs autant que les rouleurs pouvant passer les bosses en misant sur leur puissance.

Senior élite

Tous les coureurs de la formation Vélo 2000/Peak Centre participaient au GP Saint-Calixte, à l’exception de François Chabot victime d’un rhume après un retour trop abrupte de sa pause de mi-saison.  Les coureurs devaient compléter neuf tours pour un total de 143 km et 1550 m de dénivelé positif. Le parcours vallonné et sinueux du GP de Saint-Calixte était favorable au succès d’une échappée, surtout considérant le fait que le peloton des seniors ne comptait que 30 coureurs. Bien que la qualité du peloton fût élevée, la capacité des équipes à contrôler la course était limitée en raison du manque d’effectif général.  L’équipe Vélo 2000/Peak Centre avait donc en tête d’être très agressive en début de course afin de faire casser le peloton et de forcer l’échappée.

Crédit photo @ Antoine Bécotte

Dès le premier tour, William Blackburn ouvre les hostilités en attaquant dans la deuxième ascension, créant du même coup la première échappée. Cette dernière durera un peu plus d’un tour et aussitôt rattrapée, Kianoush Missaghi contre-attaque à son tour et forme la 2e échappée en compagnie de William Goodfellow (Vélo Sélect) et Mathieu Gabriel  (Premier Tech p/b Chew Pod).  Kianoush avait de grands espoirs, lui qui avait passé plus de 80 km en échappée l’an passé sur le même parcours. Malheureusement pour lui, l’échappée se fera rejoindre par le peloton au milieu de la 3e ascension. Kianoush tentera à nouveau de s’échapper dans la dernière portion de la montée mais en vain. Il faudra attendre la 4e ascension avant de revoir William attaquer et finalement créer l’échappée du jour en compagnie de Nicklas Zukowski (Silber), Jean-Michel Lachance (Indépendant RP) et André Tremblay (Premier Tech p/b Chew Pod). Avec toutes les grosses équipes représentées et la qualité des coureurs présents dans l’échappée, il était clair que la victoire se jouerait entre les quatre coureurs mentionnés ci-haut.

Crédit photo @ Antoine Bécotte

Malgré tout, l’équipe Vélo 2000/Peak Centre a tout de même continué d’attaquer le peloton dramatiquement aminci par toutes les attaques. Kianoush, a notamment, tenté à 2 reprises de faire la jonction sur l’échappée avec d’autres coureurs, mais le peloton les en a empêché à tous les coups. Julien Brazeau-Séguin et Philippe Mireault marquaient eux aussi toutes les attaques des autres équipes.

Crédit photo @ Antoine Bécotte

Finalement, la course sera emportée par Nickolas Zukowski suivi de Jean-Michel Lachance et d’André Tremblay. William Blackburn terminera au pied du podium en 4e position avec Kianoush également dans le top 10 en 9e place. Julien et Philippe ont pris la 11e et 13e position respectivement, alors que Mathieu Bouchard a été le dernier coureurs à franchir la ligne d’arrivée en 19e position, tous les autres ayant abandonné la course. Parmi ces derniers, Olivier Piché à « mis le pied à terre », victime d’une fatigue générale.

Crédit photo @ Antoine Bécotte

Statistiques de deux coureurs de l’équipe Vélo 2000/Peak Centre pour environ 3h45-50 min de course :

  • Coureur #1 : 37.2 kmh de moy.; 96 rpm moy.; 239 W moy.; 312 W moy. normalisé; 1027 W max.;
  • Coureur #2 : 85 rpm moy.; 243 W moy.; 304 W moy. normalisé; 372 W moy. normalisé sur 20 min;

Maître 3

Chez les maîtres 3 l’équipe Vélo 2000/Peak Centre pouvait compter sur la présence de Jocelyn Millette, Patrice Jutzi, Mario Ebacher et Kourosh Arshi. Ces derniers avaient six tours à faire pour un total de 95 km.

Jocelyn n’a pas attendu longtemps avant de se mettre en marche. Il a pris part à la première échappée du jour sur un peu plus de 3 tours avant qu’elle ne se fasse rattraper. Victime de ces efforts en première moitié de course, Jocelyn se trouvera intercalé entre le peloton et l’échappée gagnante. Il terminera toutefois au 10e rang après une course agressive et courageuse de sa part.

Patrice et Mario ont également bien fait, considérant que le parcours de Saint-Calixte ne correspond pas nécessairement à leur gabarit de rouleur. Ils terminent au 12e et au 14e rang respectivement. Ayant décidé de concentrer ses efforts sur la piste pour la saison 2017, Kourosh Arshi à quant à lui approché la course en tant qu’entraînement. Il ne réussira pas à terminer la course, mais il en a profité pour se forcer à accumuler les kilomètres d’endurance qui lui manque.

Podium:  #1) Eric Ashby                               #2) Stéphane Demers   #3) Hébert Quintero Valencia

À venir

Le calendrier québécois n’affiche pas de course sur route pour les seniors et les maîtres pour les prochaines deux semaines. Plusieurs coureurs de la formation Vélo 2000/Peak Centre en profiteront donc pour prendre du repos et recharger leurs batteries en vue de la dernière partie de la saison.

Les seniors reprendront le rythme des courses avec la 7e étape des Mardis cyclistes de Lachine le 25 juillet. Kourosh prendra part à la 2e Coupe Québec FELt sur piste le 29 juillet prochain.

Tous les détails des résultats et des événements à venir se trouvent sur le lien suivant: FQSC