Vélo 2000

Critérium Ste-Agathe-des-Monts

Critérium Ste-Agathe-des-Monts

Par Vélo 2000

31 mai 2017

Critérium Ste-Agathe-des-Monts 2017

Depuis le début de la saison les coureurs cyclistes québécois ont été confrontés à des critériums caractérisés par des parcours relativement plats entre 1 et 2 km par tour d’une durée de 60 à 70 min. Celui de Ste-Agathe-des-Monts faisait plutôt honneur à la région des Laurentides. Son parcours de 1.6 km par tour incluait deux petites bosses de type « casse pattes » et deux descentes dont une avec 3 virages avant de revenir au départ. Ce critérium renfermait tous les ingrédients d’une course sélective, où le positionnement et l’agressivité en début de course sont de rigueur afin d’éviter de se faire larguer et ensuite doubler.

Senior élite

Pendant la même fin de semaine que le critérium de Ste-Agathe-des-Monts, deux importantes courses professionnelles avaient lieu chez nos voisins du sud, soit : la Winston-Salem cycling Classic et la Killington Stage Race.  C’est en partie pour cette raison que le critérium élite de dimanche dernier était composé d’un peloton dit « open », comprenant à la fois les seniors élites, les juniors et les seniors 3. Plusieurs coureurs professionnels du peloton québécois étaient donc absents. Le seul représentant du peloton professionnel québécois était Adam Roberge de l’équipe Silber Pro Cycling, tout récemment vainqueur du contre-la-montre U23 du GP de Saint-Raymond d’il y a deux semaines. L’équipe Vélo 2000/Peak Centre avait donc un peu plus de pression qu’à l’habitude pour contrôler la course, mais Julien Brazeau-Séguin, Philippe Mireault, Kianoush Missaghi et William Blackburn s’y étaient préparés. Ils ont d’ailleurs réussi à livrer une performance à la hauteur de leurs attentes, remportant du même coup leur première victoire sur le circuit québécois en 2017, après avoir raflé quelques places sur le podium en passant.

Il n’a fallu qu’un tour après le coup d’envoi de la course pour que les hostilités commencent entre les différentes équipes. Adam Roberge a donné la première grosse attaque, mais Kianoush s’était assuré de le marquer pour ensuite le contre-attaquer et continuer à fatiguer les jambes des coureurs derrière. C’est ainsi que Philippe, William et Kianoush ont passé le premier quart de la course. Ils ont échangé attaque après attaque pour qu’enfin le peloton à bout de force abdique et laisse partir William, accompagné de deux autres coureurs.

Crédit photo @ Vincent Drouin (Vélo Gazette)

William était clairement le plus fort de l’échappée de trois coureurs, il s’est chargé de dicter le rythme de course et lentement mais sûrement, les trois acolytes se sont organisés pour augmenter leur avance jusqu’à 1 minute devant le peloton en fin de la course. Derrière, Philippe et Kianoush marquaient les attaques d’Adam Roberge et al., en plus de tenter à multiples reprises de se détacher du peloton pour rejoindre leur coéquipier William dans l’échappée, et ainsi gonfler leur chance de succès. Malheureusement pour eux, le peloton était déterminé à ne plus laisser sortir personne.

Crédit photo @ Vincent Drouin (Vélo Gazette)

Entre-temps, Julien a été coincé et ralenti derrière une chute ayant fait quelques victimes. Il a su revenir sur le peloton par lui-même, juste à temps pour préparer Philippe en vue du sprint de peloton, car il était certain que le gagnant sortirait de l’échappée. La question était plutôt de savoir si William allait gagner ou pas?

Ce dernier a justement décidé de prendre les choses en main et de ne pas attendre une arrivée au sprint, surtout que la mâchoire de sa pédale s’était brisée durant la course et qu’elle ne retenait pas son pied aussi bien qu’elle aurait dû. Il a donc attaqué l’échappée à cinq tours de la fin pour terminer en solitaire 20 secondes devant ses adversaires et 1 minute devant le peloton principal. Bravo William!!!

Pour les friand de statistiques (60 min. de critérium):
Kianoush Missaghi (73-74 kg) 281 W moy., 354 w normalisé et 1024 w max.
Philippe Mireault (77 kg) 270 W moy. 340 W normalisé, 1100 w max.

Podium : #1- William Blackburn                                #2- Sacha Cantor             #3- Édouard Beaudoin

Maîtres 1

Chez les maîtres 1, nous avons eu droit à un tour de force par Michel Henri de la formation Cycles Dupuis. Ce dernier n’a pas chômé! Il a attaqué le peloton dès le début de la course afin de mettre de la pression sur le peloton, sachant qu’il avait plusieurs coéquipiers derrière prêts à surgir à tout moment. Les coureurs ont probablement pensé qu’il allait s’essouffler d’une minute à l’autre, car ils l’ont laissé filer. Disons que c’est mal connaître Michel Henri, lui qui est un spécialiste de critériums et toujours une menace pour le classement des Maîtres au Mardi Cyclistes de Lachine.

Eh bien tant pis pour eux! Michel a su creuser un écart de plusieurs dizaines de secondes qui s’est avéré suffisant, considérant la difficulté technique du parcours. Il a donc passé la course entière en solitaire, avant de couronner le tout avec une première place, 46 secondes devant son coéquipier et le reste du peloton.

Bryan Mongrain de l’équipe Vélo 2000/Peak Centre s’est inséré dans le top 10 avec une 10e position suivant le sprint de peloton. Frédéric Brousseau, quant à lui, a brisé un rayon sur sa roue arrière, de sorte que sa roue frottait légèrement sur ses patins de freins. Il a dépensé beaucoup d’énergie avant de s’en rendre compte, mais il a malgré tout à fini dans le même temps que le peloton en 20e position. Frédéric n’a décidemment pas beaucoup de chance avec son équipement depuis le début de la saison, espérons pour lui que cela ne se poursuivra pas trop longtemps…

Podium : #1- Michel Henri          #2- Jean-Philippe Venne             #3- Jean Frédéric Bourdon

Maîtres 2

Benoît Perreault et François Lemarbre étaient les seuls représentants de la formation Vélo 2000/Peak Centre chez les maîtres 2. Ils ont cependant été victimes de la dureté de la course et du parcours. Ils se sont fait doubler par le peloton et n’ont donc pas pu être classés, mais Benoît et François ne se laisseront pas décourager par ce résultat. Ce sont des guerriers et ce genre de truc arrive à tous les coureurs. Ils analyseront leurs parcours et ils se prépareront en fonction des courses à venir.

Podium : #1- David Dulude         #2- André Todd                                               #3- Éric Provost

Maîtres 3

Le critérium des maîtres 3 a été remporté par le puissant José Jorge, devant son coéquipier d’échappée Stéphane Demers 1 minute et 5 secondes devant le reste du peloton. Notre petit sprinteur « format de poche » Kourosh Arshi, qui excelle dans ce genre de course, a terminé au 8e rang. Il faut dire que le critérium accidenté de Ste-Agathe-des-Monts n’est pas tout à fait adapté à ses qualités de sprinteur.

Podium : #1- José Jorge                               #2- Stéphane Demers                   #3- Yvan Trudel

À venir

Les coureurs de la formation Vélo 2000/Peak Centre se donneront rendez-vous au Grand-Prix de Charlevoix. Cette course est la première course par étapes de la saison et elle renferme un des circuits routiers les plus abrupts du calendrier québécois. Les seniors élites passeront à travers 4 étapes en 3 jours (critérium, CLM, ascension et route) avant de couronner les gagnants des divers classements, alors que le reste des catégories feront le CLM, l’ascension et le circuit routier.

Pour tous les résultats détaillés, veuillez consulter le lien suivant : FQSC