Vélo 2000

Critérium nocturne de Sanair et critérium de Boucherville

Critérium nocturne de Sanair et critérium de Boucherville

Par Vélo 2000

2 mai 2017

Critérium de Sanair

Samedi dernier plusieurs coureurs de notre équipe maître avait rendez-vous au tout nouveau critérium de SANAIR à St-Pie de Bagot. Soit un parcours technique de 2 km sur une piste de course pour véhicules motorisés pour une durée total de 60 minutes par courses par catégorie.

Chez les maîtres 1 (30-39 ans) Bryan Mongrain et Frédéric Brousseau ont tenté de tirer leur épingle du jeu du mieux qu’ils pouvaient. Étant moins représenté que d’autres équipes d’importance, ils n’ont pas réussi à prendre l’échappée du jour, constituée de 3 coureurs, qui surprenamment s’est avérée victorieuse. Il faut dire que cette dernière est partie peu après 4 km de course et que les 3 complices ont résussi à maintenir un écart oscillant entre 15 et 20 secondes avec le peloton jusqu’à la fin…FÉLICITATIONS!!!

Bryan et Frédéric ont tout de même essayer de se faufiler sur le podium en disputant le sprint de peloton pour la 4e position. Malheureusement peur eux, Frédéric a été victime d’un accrochage dans le dernier km, alors qu’il amenait Bryan au sprint. Les deux coureurs ont donc perdu leur excellente position, mais ils ont terminé aisément dans le peloton principal. Il n’en manque pas beaucoup pour que Frédéric et Bryan retrouve le chemin de la victoire. Nous sommes confiant que leurs efforts seront récompensées dans un avenir proche, à suivre…

Après la victoire de Patrice Jutzi au GP de Contrecoeur chez les maîtres 3 (50-60 ans), c’était au tour de notre sprinteur « format de poche » Kourosh Arshi d’être propulsé sur le podium. Lors des derniers tour de piste, Patrice a essayé de s’échapper, non seulement dans un but de gagner, mais aussi pour enlever de la pression à son coéquipier Kourosh qui attendait patiemment le sprint final. Bien que l’attaque de Patrice n’est pas fonctionné jusqu’au bout, elle s’est tout de même avérée payante. Kourosh a notamment a su tirer profit des attaques des autres équipes tentant de ramener Patrice afin de se reposer dans leur roues. Il a donc pu disputer le sprint de peloton dans un certain état de fraîcheur pour terminé au 2e rang. Un gros Bravo Kourosh et Patrice pour votre belle complicité!!!

Critérium de Boucherville

Il n’y avait pas que les coureurs maîtres qui étaient en action la fin de semaine dernière. Les séniors élites ont eux aussi eux le droit à quelques tours de piste…une piste plutôt mouillée par contre. Mélanger la pluie au froid et vous avez devant une course ou le risque de chute augmente drastiquement. Les coureurs doivent prendre des risques pour garder une vitesse élevée durant les virages, alors qu’ils sont frigorifiés et éprouvent de la misère à freiner et à changer leur vitesse. Il n’en demeure pas moins que les courses sous la pluie sont imprédictibles et excitantes à la fois. N’importe quoi peut arriver et souvent, la motivation, la détermination et le courage sont les principales qualités du gagnant ce jour là.

C’est effectivement le cas d’Olivier Brisebois (Garneau-Québécor), qui a fièrement remporté ce critérium, au sein d’une échappée de 2 coureurs, avec environ une trentaine de secondes d’avance sur le peloton. Les coureurs de l’équipe Vélo 2000/Peak Centre ont toutefois contribuer grandement a animé la course avec de nombreuses attaques et une présence quasi permanente en tête de course. Une trop forte présence leur a probablement fait manquer le bon coup, mais ils ont tenté de se racheter en jouant la carte de Phillipe Mireualt au sprint de peloton pour la 3e place. Kianoush et William on d’ailleurs fait un excellent boulot afin de placer Philippe comfortablement dans la roue de Pierrick Naud (Rally cycling continental team). Deuxième au dernier virage, Philippe est passé tout près de remonter un des meilleurs sprinteurs du peloton québécois des dernières années. Philippe termine donc au 4e rang, signant du même coup le meilleur résultat de l’équipe depuis le début la saison.

À venir

Les coureurs prendront une petite pause bien méritée. Quelques un d’entre-eux participeront au contre-la-montre de Granby le 6 mai prochain. Sinon, nos guerriers seront de retour le 13 mai pour le Grand-Prix de Raymond.

À bientôt…