Vélo 2000

10 conseils pour vous permettre d’allonger votre saison de vélo

10 conseils pour vous permettre d’allonger votre saison de vélo

Par Isabelle

13 juillet 2017

Vous faites partie des cyclistes enthousiastes qui aimeraient rouler à l’extérieur tôt au printemps, et tard à l’automne, ne vous en privez pas. Voici comment rendre vos sorties agréables, malgré les aléas de la température.

  1. Portez des vêtements en plusieurs couches légères qui pourront être enlevées graduellement, car vous allez vous réchauffer en pédalant, et au fur et à mesure de la journée qui deviendra plus chaude
  • En première couche, et pour des températures qui se réchaufferont, optez pour un sous-vêtement léger et traité afin de maximiser l’évacuation de l’humidité tout en conservant votre chaleur. Pour des températures froides, optez pour des plastrons qui sont idéals pour une protection contre le froid, grâce à une membrane avant imperméable et coupe-vent, qui permet la gestion de l’humidité par l’arrière.
  • En deuxième couche, optez pour un maillot qui vous assurera l’apport de chaleur nécessaire en fonction de la température prévue (manches courtes ou longues).  Quel que soit le choix de maillot, ce dernier doit permettre l’évacuation de l’humidité. Préférez un maillot avec zip qui vous permettra de réguler votre température, selon votre besoin.
  • Pour votre troisième couche, optez pour un manteau qui vous protégera contre le vent et/ou la pluie. Il existe une grande variétéde manteaux qui peuvent faire face à tous les caprices de Dame Nature. Certains sont ultra légers et peuvent se ranger dans leur col pour pouvoir les emporter partout. D’autres ont des manches amovibles pour une protection polyvalente. Il en existe en veste ou manteau complet, fait de membranes performantes ou de tissus imperméable et respirant. Vous avez le choix.
  1. Pour le bas du corps, choisissez un collant bib destiné à vous protéger des températures plus froides, ou un bib knicker mi long jusque sous les genoux, ou encore, optez pour des collants légers que vous porterez par-dessus votre cuissard et qui sont parfaits pour des journées plus fraîches.
  2. Pour vos bras et jambes, choisissez parmi le vaste éventail d’essentiels, comme les manchettes, jambières et genouillères. Vous pouvez les utiliser en couches additionnelles, elles s’enlèveront et se logeront facilement dans les poches arrière de votre maillot, si le temps se réchauffe.
  3. Vous gelez facilement des pieds ? Il existe une solution pour des températures fraîches : les couvre-chaussures « orteils ». Ils ne couvrent que le bout du pied et coupent le vent.
  4. Pour une protection accrue contre les pieds gelés, munissez-vous de couvre-chaussures complets. Gardez en tête qu’ils peuvent être un peu chaud et se rangent difficilement si la température devient plus chaude. Sachez que les couvre-chaussures imperméables ne peuvent garantir que l’eau n’entrera pas par le dessous, là où se trouvent les ouvertures pour les cales.
  5. Pour la tête, vous avez le choix de bandeau pour ne couvrir que vos oreilles, ou un chapeau, ou tuque mince que vous porterez sous votre casque. Par temps plus froid, utilisez un passe-montagne que vous porterez également sous votre casque et qui vous servira aussi de cache-cou. Pour une plus grande protection contre les intempéries, optez pour une housse imperméable aux accents réfléchissants qui s’ajuste parfaitement à votre casque.
  6. Pour garder vos mains au chaud, optez pour un gant long conçu pour toutes les conditions climatiques. Idéalement, votre choix s’arrêtera sur des gants qui absorbent les vibrations et qui évacuent l’humidité. Certains gants permettent l’utilisation d’appareils à écran tactile, et d’autres se transforment en mitaine à 3 doigts. Assurez-vous cependant que vos gants sont souples et que vous n’aurez pas de difficulté lors des changements de vitesses et freinages.
  7. Pour le réchauffement de vos muscles, utilisez une crème spécialement conçue pour le réchauffement des muscles et pour protéger la peau des éléments extérieurs en cas de froid et d’humidité.
  8. Quels que soient vos choix vestimentaires,assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace de rangement si vous devez enlever des couches lorsque le temps se réchauffe. Dans tous les cas, l’idéal est d’avoir un maillot et manteau avec des pochettes dans le dos.
  9. Finalement, lors de vos sorties, notez votre degré de confort (vous avez eu trop chaud ou froid), en fonction de vos choix vestimentaires et du temps qu’il faisait, vous pourrez ainsi bâtir votre garde-robe cycliste selon vos propres besoins.